Home > Vie apostolique > > SMR School of the Heart
WEB SMR
SMR School of the Heart
 

Participantes

 

EXPERIENCE

  • Rooted in Christ
  • Go into the depths of the heart
  • Revisit my life; with the loving gaze of God
  • Listen to the movements of the Spirit
  • Bread of life – Bread for life

COMMITMENT

 

Aurora Torres Hernández
General Superior

Nous venons d'entendre ce que se vit dans le troisième an : c’est le temps de l’école du Cœur. C’est le temps de Dieu pour chacune de vous particulièrement.

C’est une excellente occasion de faire une pause dans votre vie et d’aller au fond de votre cœur, pour rencontrer Dieu. « Il s'agit donc, d’une sainte familiarité avec notre Seigneur », une familiarité cultivée au cours des années dans votre vie religieuse. Notre Dieu a été présent chaque jour, avec son amour et sa fidélité. C’est le temps de le reconnaître, le temps de vous rendre plus conscientes de sa manière de se rapporter à chacune et la façon dont chacune est liée à Lui.

C’est un temps privilégié qui vous demande votre disposition intérieure. Comme Saint Ignace nous le dit dans les Exercices Spirituels au moment de la contemplation du Roi éternel : « que je désire, que je veux, et que c'est de ma part une détermination arrêtée » c’est-à-dire : « je désire, je me mets entre les mains de Dieu avec toute mon affection. « Je veux » je mets entre les mains de Dieu toute ma volonté ; « de ma part une détermination arrêtée » je l'ai déjà pensé très bien.

Comme vous voyez c’est le temps de s’exercer davantage à la vie intérieure. Cela ne signifie pas de se replier sur soi-même, mais d’être éveillée et vigilante en tout temps, à partir de la profondeur de son cœur, où Dieu habite.

Nous vivons un temps de profonde transformation, nous vivons un changement d’époque. Il est essentiel d'être profondément enracinée dans l'amour de Jésus-Christ. Je reviens sur ces paroles de Mary Piancone: « soyez des femmes de votre temps ! » Nous sommes appelées plus fortement à montrer la tendresse avec laquelle Dieu nous aime dans ce monde de plus en plus blessé. Nous sommes appelées à vivre plus fortement la reconnaissance de la dignité de chaque personne et à créer la communion, à vivre d'une façon prophétique.