Page d'accueil > Nouvelles > 01/07/2007
WEB SMR
XXIIème Chapitre Général - 01 juillet
 
Dimanche 1er juillet 07

Célébration d’ouverture et premier jour de travail du XXIIIème Chapitre Général

Tout au long de la semaine, les arrivées se sont succédées à Loyola, tout d’abord le niveau général, puis les secrétaires et notre modératrice, S. Dolores Palencia, et enfin les capitulantes qui étaient au complet hier soir, samedi 30 juin. (Voir la liste des participantes)
Une émouvante célébration d’ouverture nous a réunies en fin de matinée pour célébrer ensemble le début du Chapitre. Chaque capitulante a déposé le drapeau du pays dans lequel elle vit et a reçu le symbole du Chapitre, une belle croix en bois décoré avec le logo du Chapitre.
En commentant ce geste, S. Christine Barrière, Supérieure Générale, a invité chacune à devenir un membre actif du Chapitre Général et à mettre son expérience particulière au service d’une réalité plus grande, cherchant avec les autres ce qui va être constructif pour l’ensemble de la congrégation.
A l’appel de son nom, chacune des 48 capitulantes a répondu : «Me voici, que ton Esprit me conduise ! », faisant ainsi écho à la deuxième lecture de la liturgie dominicale. (Gal 5, 13-18)
Dans son message d’ouverture, S. Christine a fait le lien entre la Parole de Dieu et le thème qui va unifier les différentes journées du Chapitre : «Dieu a tant aimé le monde… Que faisons-nous d’un amour si grand ? »
Elle nous a dit : « Parler de l’amour de Dieu qui a tant aimé le monde, c’est parler de service et de don, c’est expérimenter la liberté du Christ Ressuscité, c’est vivre toutes choses dans la mouvance de l’Esprit. C’est l’expérience que je souhaite à chacune de nous de faire pendant ces jours du Chapitre. »

Dès l’après-midi, les capitulantes sont entrées dans leurs premiers travaux, en travaillant sur la procédure du Chapitre et en commençant à s’organiser en différentes commissions.
Ce fut une première journée bien remplie et il faudra quelques jours à certaines pour récupérer le décalage horaire et habituer leur estomac aux longues journées espagnoles !