Page d'accueil > Nouvelles > 22/11/2014
WEB SMR
Dernier Voeux de Srs Alida et Perle
 

Derniers vœux de sœurs Perle et Alida ,

16 Novembre 2014

 

"Ce que je suis, je le dois à la grâce de Dieu" 1 Cor 15,10  est la devise commune pour les deux.

Nous les sœurs de la Région de Madagascar, nous rendons grâce à Dieu pour l'appel qu'Il a adressé à nos sœurs Alida RAMAROTIANA et Perle HANTATIANA. Les deux y ont répondu joyeusement et d'une manière définitive le 16 Novembre 2014 à la Paroisse  du Notre Dame des douleurs, Antanamanjaka , Antsirabe. Signalons que la nouvelle église est en cour de construction.

Sœur Alida vient du Diocèse de Fenerive-Est mais grandit à Maroantsetra( region Nord-Est de Madagascar) tandis que   Perle   est  originaire du district d'Alasora diocèse d'Antananarivo. Chacune a pris pour devise "En toi est la source de la    vie…"(Ps   36,10a) et "Tu     es précieux pour moi, je t'aime"(Is 43,4) respectivement.

La veille de la cérémonie des voeux, nous avons eu une célébration pendant laquelle nos deux sœurs ont fait leur    témoignage,  à la   paroisse.

Mgr Fulgence RABEMAHAFALY, archevêque de Fianarantsoa  a présidé l'Eucharistie, avec concélébrant, Mgr Philibert    RANDRIAMBOLOLONA, archevêque  émérite de ce même diocèse. Ils étaient  entourés par les curés de la paroisse   accueillante ,   de la    paroisse Mandroseza  et d'Alasora avec son collaborateur ainsi que l'ancien curé de la paroisse de   Maroantsetra.  

    Pendant son homélie, l'évêque a d'abord parlé de notre charisme, le pourquoi de notre  présence   partout et ailleurs. Il a exprime: "Réparer non seulement leurs péchés    personnels    mais  ceux du   monde entier. Il s'agit de vivre et de témoigner l'amour de Dieu  à travers la prière     et  les œuvres tout en imitant  les attitudes de Marie. Il l'a poursuivi en remerciant la famille des deux élues de sa générosité, acceptant que   ses enfants se donnent au Seigneur. Il a souligné l'importance de la vie familiale car c'est là qu'on commence à se former et à grandir. Ainsi, il est nécessaire de savoir vivre en famille et comme famille. Les évêques, rappelle-t-il, venaient d'avoir leur synode sur la famille, le mois dernier, à Rome. Cette vie familiale relève pleine de défis, alors Il nous a invité à beaucoup prier pour les familles. Prions  de même, demande t-il, pour la vie consacrée. L'année 2015 est justement dédiée à cela.

En parlant de la vie consacrée, il a mis l'accent sur une vie enracinée et centrée sur le Christ, vie sans laquelle rien n'a de sens. Consacrés, et étant à la suite du Christ, nous sommes invités à vivre comme Jésus. Il ne fait que ce qui plaît au Père, c'est son obéissance; riche mais se détache de tout pour servir en signe de sa pauvreté et Il aime tout le monde et aime jusqu'au bout. C'est sa vie offerte à tous. Enfin, Il a insisté sur la consécration en reprenant ce que le Pape François a dit lorsqu'il a rencontré les séminaristes,novices et les religieux à Rome. Les personnes consacrées doivent témoigner de la joie qui est le fruit de la rencontre avec le Christ ; joie de servir. Cette joie est une joie contagieuse.

Vers  la fin de la cérémonie,dans son discours, le curé a exprimé sa joie d'accueillir tout le monde pour la fête. De plus, il a remercié la congrégation d'avoir choisi sa paroisse pour cette cérémonie malgré l'état de l'église. Aussi, le fait de célébrer les vœux dans sa paroisse a sans doute ranimé le cœur de ceux qui ont déjà prononcé les leurs  rajoute-t-il; aussi, a éveillée en ceux qui sont présents le sens du don et fait penser ceux qui cherchent leur avenir.

Par ailleurs, sr Céline, la régionale a remercié d'une manière particulière l'évêque de sa présence ainsi que  la paroisse d'avoir acceptée notre  demande. Quant aux sœurs Alida et Perle, elles ont exprimé leur joie et vifs remerciements envers Mgr Fulgence; elles ont aussi mis en relief l'accueil chaleureux de la paroisse. Pareillement, elles sont très reconnaissantes des témoignages d'affection, d'accompagnement et de soutien qu'elles ont reçus dans leur vie et encore en ce jour de leur engagement définitif.

Après la table eucharistique, les invités sont réunis à la grande salle de la communauté, certains étaient dans la cour pour le repas festif et fraternel.Nombreuses étaient la famille des deux et les chrétiens des deux paroisses où nous faisons la pastorale, à Antananarivo. Les curés étaient accompagnés de leurs conseillers pastoraux. Les postulantes des sœurs de St Joseph d'Aoste et les sœurs de Raguse nous ont aidés pour  le service à table. Merci de leur disponibilité et dévouement.

                       

                                   pour plus de photos, cliquez ici

Merci à tous ceux et celles qui nous ont aidés à la réalisation de cette fête. Que Dieu vous bénisse. Et aux deux professes, bonne route avec le Christ et soyez joyeuses.