Page d'accueil > Nouvelles > 08/05/2008
WEB SMR
Développement et paix - Canada
 
L’organisme canadien DÉVELOPPEMENT ET PAIX a poursuivi cette année sa campagne de sensibilisation contre les Compagnies minières canadiennes qui ne respectent pas les normes sociales et environnementales.

Une rencontre d’une soixantaine de religieuses et religieux avec quelques membres de Développement et Paix a eu lieu, lundi le 14 avril dernier. L’objectif était de nous sensibiliser aux injustices causées par notre propre pays et de proposer des pistes pour continuer la réflexion et poser des gestes concrets. Nous étions 4 Réparatrices a y participer .Nous avons réfléchi en équipes sur les 6 principes de base pour assurer un partage équitable des richesses et avons discuter les questions suivantes :
• Est-ce qu’on se sent concerné ?
• Est-ce qu’on peut changer les choses ?
• La dimension spirituelle dans tout ça ?
• Quelle est notre responsabilité comme chrétiens (nes) ?

Récemment dans le journal «La Presse», un article portait sur un livre écrit par un Québécois intitulé «Canada Noir» dont le lancement devait se faire dans les prochains jours. Il dénonçait les injustices des compagnies minières en Afrique. La compagnie Barrick Gold a empêché la diffusion de ce livre.

Les chrétiens (nes) du Canada sont de plus en plus conscients que nous faisons partie «du ventre du monstre», c’est-à-dire que notre pays fait partie du système économique et politique (néo-libéralisme) qui cause l’injustice à certains pays d’Afrique et d’Amérique Latine. Nous en sommes conscients et nous en avons honte !

Un autre organisme national «Aide à l’Église en Détresse» nous informait en mars dernier de l’enlèvement et de la mort der Mg. Faraj Rahho, archevêque chaldéen de Mossoul, en Irak. Nous avons porté cette intention dans la prière.

Le 27 avril dernier, j’ai également participé à une réunion de «Justice et Foi», pour partager et discuter sur le message du 1er mai de l’Assemblée des Evêques du Québec, concernant les effets néfastes de l’industrialisation sur le monde rural : le stress des cultivateurs, la pollution de l’environnement par les pesticides, la commercialisation des produits agricoles, la désertion des campagnes et l’économie des régions.

Comme SMR «désirant éliminer toutes formes de violence partout et toujours» nous portons ces situations dans la prière et nous désirons sensibiliser notre entourage. Une prochaine rencontre Développement et Paix pour les religieux et religieuses aura lieu pour prendre des actions concrètes en ce sens. Nous comptons y participer. Croyez que nous sommes unies à vous d’esprit et de cœur et que nous regrettons les injustices qui vous sont causées par notre pays.

S.Claire Brabant, région Canada
Communiqué Mai 2008