Page d'accueil > Nouvelles > 03/09/2008
WEB SMR
Echos du 49e Congrès Eucharistique International - Québec
 
L’année 2008 marque le 400e anniversaire de la Ville de Québec, premier établissement français permanent en Amérique du nord. Des Français de foi profonde, désireux d’évangéliser les Amérindiens et d’offrir un soutien spirituel aux premiers colons, sont bientôt rejoints par des missionnaires récollets en 1615, et jésuites en 1625. Avec les ursulines et les augustines arrivées en 1639, ils posent ensemble les bases de l’Église catholique en Nouvelle-France. En 1658, monseigneur François de Laval est nommé premier évêque de la Nouvelle France.

Le 49e Congrès eucharistique international 2008 qui a eu lieu à Québec, du 15 au 22 juin dernier se voulait un rassemblement de l’Église de Québec qui accueillait l’Église tout entière pour célébrer le Christ vivant sous le thème : « L’Eucharistie, don de Dieu pour la vie du monde ». Ce fut l’atmosphère festive d’une expérience de foi vécue avec des croyantes et des croyants de tous les âges, venus des quatre coins de la planète; un congrès de prière, d’adoration, de louange à la gloire de Jésus-Christ. Les pèlerins congressistes se sont réunis pour une semaine de célébration à la « Cité eucharistique » (Expo-Cité), lieu privilégié du congrès.

« L’Eucharistie, don de Dieu pour la vie du monde »! Ce thème a été prié, médité et présenté de mille façons par des centaines d’intervenants : Évêques de différents diocèses européens, africains ou asiatiques, prêtres, laïcs, témoins venus de partout.

Le Cardinal Marc Ouellet, archevêque de Québec était le Président du Congrès. Le pape Benoit XVI n’ayant pu y participer avait délégué son Légat Papal le Cardinal Jozef Tomko pour le représenter.

La grandiose cérémonie d’ouverture au Colisée a rassemblé 15,000 délégué(es) pèlerins venus de tous les coins du monde, lesquels ont participé aux diverses activités de la semaine : célébrations, catéchèses, activités religieuses et artistiques très variées.

L’horaire de chaque journée du Congrès, qui se déroulait au Colisée Pepsi, comportait la prière des Laudes à 8 heures, animée par des jeunes appelés « Groupe Ruah »; puis à 9 heures, un enseignement sur l’Eucharistie présenté par un évêque, suivi d’un témoignage et de la célébration eucharistique à 11 heures, avec une homélie développant un thème eucharistique.

Dans l’après-midi, de multiples activités religieuses ou artistiques étaient organisées sur le site de l’Expo-Cité, autant pour les pèlerins congressistes que pour le grand public. La chapelle « Arche de l’Alliance », ouverte 24 heures sur 24 accueillait des centaines d’adorateurs et adoratrices priant silencieusement tandis que la chapelle « Don de Dieu » offrait des adorations animées par divers groupes. Au Pavillon François de Laval, plusieurs conférenciers (res) présentaient des enseignements riches et éclairants sur l’Eucharistie. Des activités adaptées aux jeunes étaient organisées au Pavillon Jeunesse.

Au cours de la soirée ou durant la journée, dans certaines églises ou lieux en dehors de l’Expo-Cité, se déroulaient des conférences, des prières animées, des témoignages, des entrevues, des concerts, etc…

Le 18 juin, l’Arche de la Nouvelle Alliance que les jeunes avaient proposée comme symbolique du 49e Congrès Eucharistie International, est entrée sur le site de la Cité Eucharistique, après avoir parcouru des milliers de kilomètres à travers le Canada.

Le vendredi 20 juin, il y eut l’ordination sacerdotale de 12 candidats, dont 8 provenaient du Mouvement Marie Jeunesse et les 4 autres des diocèses de Québec et Chicoutimi. La célébration était présidée par Mgr Jozef Tomko, légat pontifical, accompagné du Cardinal Marc Ouellet et plusieurs autres évêques. Au cours de la semaine, une liturgie dramatisée de la Réconciliation, exécutée par des jeunes, a touché profondément les participants. A la dernière célébration eucharistique du samedi, 21 juin, le Cardinal Marc Ouellet a remercié chacun des intervenants et a souligné le travail gigantesque des 3,000 bénévoles qui ont assuré le bon déroulement du Congrès, au plan logiciel, technique et matériel : repas, stationnement, propreté, service de la Croix Rouge, placiers, etc…Tous les pèlerins ont été émerveillés de l’organisation et de la belle collaboration qui a existé entre les médias, les techniciens et les divers services. Bravo pour toute l’équipe organisatrice du Congrès 2008!

La messe de clôture, appelée Statio Orbis, s’est déroulée sur les Plaines d’Abraham, lieu historique de la victoire de Montcalm sur les Anglais, et a réuni 50,000 personnes. Une pluie abondante n’a pas empêché les pèlerins de participer jusqu’à la fin, à l’Eucharistie célébrée par le légat papal, Mgr Jozeph Tomko. Sa Sainteté Benoit XVI a prononcé l’homélie, assis dans sa chapelle privée, mais dont l’image et la voix étaient projetées sur écran géant, via Internet.

Parmi les personnalités célèbres qui ont le plus marqué le congrès, permettez-moi de nommer le Cardinal Wiyghan Tumi, archevêque de Douala au Cameroun, le Cardinal Barbarin du diocèese de Lyon, Monsieur Jean Vanier, fondateur de L’Arche, Madame Marguerite Barankitse, du Burundi, fondatrice de l’ONG Maison Shalom, le Père Nicolas Butter, fondateur de la communauté Eucharistein. Plusieurs autres personnalités se sont distinguées de façon remarquable, mais impossible de les nommer toutes.

Au lendemain du 49e Congrès Eucharistique International nous souhaitons qu’il produise des fruits de paix, de justice et de fraternité dans tous les cœurs de ceux et celles qui y ont participé et que l’Esprit renouvelle tout l’univers dans l’Amour de « l’Eucharistie, don de Dieu pour la vie du monde »!


S. Claire Brabant, smr
Canada