Page d'accueil > Nouvelles > 02/12/2008
WEB SMR
Rencontre Conseils et Economes – Conférence d’Afrique et des Iles 2008
 
Apres les Conférences des Amériques et d’Europe, le regard était tourné ces jours vers celle de la Conférence d’Afrique et les Iles.

Les Conseils régionaux et les économes régionales de Madagascar, Uganda/Kenya/Congo et Maurice/Rodrigues sont réunis autour de Sr. Maria Luisa, économe régionale, qui a convoque cette rencontre du 17 au 25 novembre a l’Ile Maurice. Nous regrettons l’absence de Sr. Irma qui n’a pas pu faire le déplacement pour cause des papiers mais le Seigneur nous a montré son amour en la personne de Sr. Dolores qui était chez nous pour le noviciat. Elle était avec nous pour les 3 premiers jours.
Comme préparation lointaine, une réflexion sur la réorganisation de la gestion et des économes a été faite par chacune des régions.
Dans son mot d’introduction, Maria Luisa nous invite à vivre cette rencontre dans un esprit de foi et de discernement et dans une démarche de conversion permanente car chacune de nous est appelée a être dans sa réalité d’aujourd’hui une femme ouverte à l’Esprit, et qui se laisse conduire par Dieu. (Ch. Gn 2007)

Elle nous rappelle que notre situation économique et financière influence notre mission. Elle nous donne la situation démographique de la Congrégation et de la Conférence et cela nous a fait prendre conscience de notre réalité en personnel.
La rencontre a eu lieu en 2 parties :
* Transmission des recommandations du chapitre et le dossier préparé par le niveau général
* Révision des budgets de la Conférence, difficultés et autres questions

Notre première journée de travail à commencé par une présentation de la réalité démographique et économique de chaque région. Cela nous a permis de connaitre la structure des régions, d’où viennent nos ressources et comment on gère nos placements.

En petite équipe nous avons pris du temps pour réfléchir sur les propositions et recommandations faites par le Conseil General par rapport aux équipes de travail : Conseil Economique, équipes de gestion et Bureau de développement international. Nous étions unanimes à dire que c’est important comme membres d’une seule famille de marcher ensemble et de collaborer pour un meilleur service et pour le bien de la mission. Mais nous sommes conscientes que ce sera difficile au départ ; c’est pour cela que nous proposons pour notre Conférence de commencer d’abord par des équipes de gestion par région pour ensuite arriver à une équipe au niveau de la Conférence. Nous avons eu beaucoup de lumières et de clarifications par nos partages de groupe et en plénière et aussi par M. Luisa.

Ce qui a été nouveau pour beaucoup d’entre nous, c’était la révision des budgets des régions en conférence. Cela a été très formateur car elle a été faite dans la transparence, le respect et l’écoute. Les interpellations faites à l’une ou l’autre région ont été accueillies dans un esprit de foi et de confiance. Ce travail nous a aidées à être plus conscientes de ce monde qui nous entoure et qui est affecté par la crise économique mondiale et nous avec. Nous avons révisé nos budgets et revu notre style de vie pour être plus solidaires de nos frères et sœurs qui souffrent.

Par la relecture de nos journées, nous avons ressenti combien l’Esprit était à l’œuvre en chacune de nous et dans les décisions prises.
La pédagogie utilisée par M. Luisa pour arriver à une compréhension plus claire et un travail fructueux a été bénéfique. Il y a eu des réflexions personnelles et en groupe, des travaux par régions et plénière.

A la fin de cette rencontre, nous sommes remplies d’espérance et convaincues qu’une transmission a nos sœurs peut être le début d’une conversion et d’une plus grande sensibilité a notre monde. Cela va nous aider à mieux vivre notre mission SMR comme corps.

Nous sommes heureuses de dire qu’il y a eu beaucoup d’effort et d’initiative pour gagner notre vie et le travail rémunéré. Mais nous sentons aussi qu’il y a un effort à faire encore sur notre route vers l’autonomie.

Les sentiments qui nous habitent à la fin de cette rencontre sont ceux de joie, espérance, action de grâce, confiance, appel à la conversion et se laisser interpeller par nos contextes.

Une prière d’action de grâce a clôturé cette rencontre où nous étions invitées par l’équipe du jour à dire quelle pierre nous avons eu à rouler pendant cette rencontre, en référence à Mc 16, 3 : « Qui nous roulera la pierre du tombeau ? » Les pierres que nous avons eu à rouler sont celles de l’ignorance, du doute, de la fatigue, l’incertitude et le manque de confiance en soi.

Nous disons un grand merci au niveau général en la personne de Maria Luisa pour son animation et sa présence dans notre conférence pour nous interpeller et nous motiver pour aller de l’avant.

Merci à chaque région pour la préparation de la liturgie de chaque jour et la participation active de chacune dans les différentes responsabilités.

Nous remercions aussi nos sœurs de la communauté de Rose Hill qui nous ont accueillies chaleureusement.