Page d'accueil > Nouvelles > 18/01/2009
WEB SMR
Information sur la visite de France - 12 novembre/5 décembre 08
 

S. Christine Barrière et S. Immaculate Nakato
S. Irma Patiño, à l’assemblée de Paris du 14 au 16 novembre 08

Nous avions prévu de faire la visite de France, S. Christine et S. Immaculate. Comme S. Irma n’a pu obtenir son visa pour entrer à l’Ile Maurice afin de participer à la réunion des conseils et des économes d’Afrique et les Iles, avec S. Maria Luisa, économe générale, elle s’est jointe à nous pour l’assemblée de Paris.

Les sœurs en France

Il y a actuellement 49 sœurs en France dont 22 dans des résidences de sœurs aînées, en intercongrégation à Chartres et à Pau. Parmi les sœurs vivant à Pau, trois d’entre elles habitent dans la maison des prêtres âgés qui ont ouvert leurs portes pour accueillir des religieuses et des laïcs.
Les autres communautés se trouvent à Paris, Strasbourg maison de fondation, Strasbourg communauté internationale, St Calais et  Pau Navarre.
Trois sœurs vivant dans la communauté internationale de Strasbourg font partie de la Conférence d’Afrique et les Iles. Une quatrième sœur de cette même Conférence suit une année de formation en France.
Une sœur française en formation initiale fait une expérience de plusieurs mois au Guatemala.
Six sœurs vivent seules ou dans des résidences pour personnes âgées, pour des raisons d’apostolat ou de santé.

France 2009

La priorité de l’année

Lors de la journée du 12 novembre, le Conseil Régional, composé de S. Micheline Rossignol, S. Christine Zeller et S. Noëlle Roques nous a présenté l’objectif choisi pour cette année 08/09 :
« Comment intensifier, vivifier notre vie religieuse SMR dans son aspect de communion fraternelle pour la mission ? »
Pour cela, chaque groupe communautaire sera invité durant l’année qui vient à refaire son projet de communauté. Différentes lectures et pistes de réflexion seront proposées pour approfondir cette priorité.
La visite  a été une étape dans l’approfondissement de cet objectif. Elle s’est réalisée sous la forme d’une assemblée à Paris et de visites dans les communautés pour rencontrer les sœurs qui n’avaient pas eu la possibilité de participer à l’assemblée.

L’assemblée de Paris du 14 au 16 novembre

26 sœurs de la Région se sont retrouvées avec les trois membres du Conseil Général chez les sœurs de l’Assomption,  situées non loin de notre maison de la rue Michel Ange, pour trois jours d’assemblée.

Ensemble, nous avons réfléchi sur la priorité de l’année, à partir de deux exposés faits par S. Christine :

  1. « Les fondements de la vie communautaire, à la lumière du Chapitre Général 2007 »
  2. « Les éléments constitutifs d’une communauté SMR à la lumière de l’Instruction Romaine sur autorité/obéissance. »

 France 2009

Les sœurs ont travaillé d’abord sur la réalité du contexte en France en cherchant quelles différences elles veulent faire par rapport aux valeurs et choix de vie autour d’elles. Qu’est-ce qu’elles souhaitent offrir et comment  peuvent-elles être « prophétiques et pionnières » ?
Puis elles ont été invitées à représenter les communautés, les sœurs vivant seules et le leadership de la Région d’une manière « systémique ». Le but de cet exercice était de visualiser comment les sœurs voyaient – ou ne voyaient pas -  les liens entre elles, où elles plaçaient le leadership et ce qu’elles faisaient de  la mission. A partir de là, un débat intéressant s’est tenu qui a permis de clarifier différents aspects de la vie de la Région

France 2009

A la lumière du 2ème exposé,  les sœurs ont commencé à réviser leurs projets de communauté et ont partagé entre elles leurs convictions et appels.

Du temps a été consacré à la question de la future province d’Europe du nord. En juillet 2009, les trois Régions de Belgique/Pays-Bas/Suède, de Grande-Bretagne/Irlande et de France deviendront une seule province.
Ces trois Régions ont travaillé sur une proposition de restructuration et un questionnaire envoyés par le Conseil Général en mars 08. Elles ont envoyé leurs réponses à Rome faisant part de leurs sentiments, convictions et attitudes pour entrer dans la nouvelle province. Elles ont donné des suggestions pour l’organisation et le fonctionnement et indiqué leur degré d’adhésion à ce projet.
A l’assemblée de France, nous avons commenté l’ensemble de ces réponses. De manière générale, cette décision est bien accueillie et l’on souhaite que cette nouvelle organisation ne soit pas pesante pour les responsables et qu’elle apporte plus de vie et d’espérance.

En fin d’assemblée, nous avons pris le temps de regarder le DVD des Carmélites de Baltimore (Etats-Unis) sur la pastorale des vocations. S. Sylvie Denis a assuré la traduction en français. Les sœurs ont remarqué le lien indispensable entre conversion personnelle, ouverture à laisser les nouvelles générations faire autrement et investissement dans des propositions vocationnelles.

Les visites dans les communautés

Avec Sœur Immaculate, nous avons voulu nous rendre dans les communautés de Chartres et de Pau où il y avait la majorité des sœurs qui n’ont pas pu se joindre à l’assemblée. Dans ces lieux, nous avons redonné une partie des exposés faits à Paris et nous avons eu de bons échanges avec les sœurs.

France 2009

Lorsque nous étions à Pau, S. Immaculate a profité de la proximité de Lourdes pour s’y rendre une journée, accompagnée par S. Nicole Richard.

En cette année 2008, on célèbre à Lourdes, les 150 ans des apparitions de Marie à Bernadette ; aussi Immaculate et Nicole ont-elles pu faire le parcours de l’année jubilaire.

La dernière étape de la visite à Strasbourg

Nous avons terminé notre séjour en France à Strasbourg pour diverses raisons. Nous avons eu là une journée de travail avec le Conseil Régional, en conclusion de la visite. S. Immaculate a pu découvrir la maison de fondation de la congrégation et nous avons pris le temps de faire une évaluation avec la communauté internationale de Cronenbourg, située  dans un quartier simple, à la sortie de Strasbourg. 
5 sœurs forment la communauté : S. Ernestine Rasoanjanahary et S. Eudoxie Razanadrabao, de Madagascar, S. Francis Nakintu, d’Ouganda, S. Noëlle Roques et S. Marguerite Convert, de France. Marguerite est supérieure non résidente et habite à la maison de fondation, à Strasbourg.
Le projet de cette maison est de vivre en communauté internationale, insérée dans la réalité du quartier et de la paroisse, au service de l’accueil de sœurs non françaises qui viennent pour un temps d’études ou une expérience internationale. Après deux ans de fonctionnement, les sœurs ont passé par différentes étapes de découverte de leurs cultures différentes. Elles ont grandi dans le dialogue et le besoin de respect mutuel.

La réalité simple du quartier et le bon accueil du responsable de la paroisse, un prêtre polonais, sont une grande aide pour la communauté. Un des défis maintenant est de voir comment les sœurs peuvent participer au gagne-pain, étant donné le type de visa avec lequel elles sont entrées en France. Il y a plusieurs possibilités que la communauté est en train d’explorer.

 France 2009

Merci de l’accueil

Nous remercions les sœurs de l’accueil reçu et de leur participation aux différentes réunions. Nous avons apprécié la sensibilité des sœurs au contexte et aux réalités du monde et leur désir de mettre la mission au cœur de la vie personnelle et communautaire.
Nous les avons encouragées à continuer un type de réunions ou de petites assemblées pour que celles qui peuvent se déplacer puissent se retrouver et se soutenir. Ceci sera à élargir avec les membres de la future province d’Europe du nord.

Nous assurons les sœurs de France de notre prière et de notre soutien affectueux et nous leur souhaitons d’entrer dans l’année 2009 avec confiance et sérénité. Le Seigneur les accompagne de son amour et de sa grâce !

France 2009