Page d'accueil > Nouvelles > 18/05/2009
WEB SMR
Communiqué - Canada
 
Montréal, le 7 mai 2009.
Bien chères Sœurs,

Alors que nous sommes en pleine crise de récession, des rumeurs d’injustice, de fraude, de manque de transparence planent sur tous les niveaux de nos gouvernements. Au plan municipal, il semble que des transactions douteuses du parc immobilier ont été faites par la Société d’habitation et de développement de Montréal (SHDM), ce qui amène une perte d’argent considérable à la Ville et par ricochet aux citoyens. Des documents ont été détruits, des coûts de décontamination du terrain ont été surévalués, des travaux de grande valeur ont été confiés sans contrat et sans appels d’offres, les raisons pour lesquelles on a opté pour un seul entrepreneur ne sont pas claires, aucun membre de la direction ne peut préciser qui exerçait un contrôle sur les coûts, etc… Finalement l’enquête confiée à la Firme Samson Bélair/Deloite&Touche se retrouve entre les mains de la police. Tout cela fait scandale à Montréal !

Au plan provincial, des vérificateurs affirment que la Caisse de Dépôt et Placements du Québec a pris de grands risques en faisant de mauvais placements, ce qui vient détruire les économies de bon nombre de Québécois et engendre plus de pauvreté et de misère chez les personnes âgées de notre Province. En effet, l’endettement à la hausse et la dévaluation des fonds de retraite remettent en cause les projets légitimes d’un grand nombre, voire les moyens de subsistance de milliers de personnes.
L’argent des régions, au lieu d’être utilisé pour le mieux-vivre de ces régions, a été investi à Montréal pour un hôtel de luxe pour chiens et chats, avec douches, etc… C’est scandaleux ! Notre premier ministre refuse de publier le montant du salaire qu’il reçoit comme chef du parti libéral. C’est un manque flagrant de transparence !

Au niveau fédéral, le marché européen met un embargo sur les produits du phoque, ce qui pénalise notre industrie canadienne de chasse et pèche. Par ailleurs, nos partis politiques opposants semblent vouloir se mettre en campagne pour susciter de nouvelles élections, alors que nous les avons vécues il y a moins de deux ans. Tout cela laisse un climat d’insécurité, de malaise et de doute parmi la population!

Dans leur message du 1er mai 2009, à l’occasion de la Journée des Travailleurs, les Évêques du Québec disaient :
« La crise économique actuelle nous révèle nombre de conséquences négatives lorsque les logiques financières ont pour seule fin la recherche d’un profit immédiat. Nos sociétés sont ébranlées. Et comme toujours, en pareil cas, les plus pauvres sont les premières et bien innocentes victimes. Depuis quelques mois des milliers de personnes ont vu fermer les entreprises qui les employaient, beaucoup doivent maintenant se contenter d’emplois précaires. Les variations des prix des aliments et de l’énergie pèsent de plus en plus lourd sur les budgets familiaux. La présente crise financière démontre de façon éclatante que le laisser-aller gouvernemental est périmé. C’est par un changement de valeurs et une spiritualité de fraternité que nous découvrirons que la redistribution de la richesse est une condition indispensable pour un mieux-vivre commun. »

Au sujet, de Développement et Paix, l’organisme poursuit sa lutte contre la multiplication de ces mines canadiennes à ciel ouvert détruisant territoires, nappe phréatique, flore et faune dans des pays défavorisés, dévastés par des guerres et où, souvent, les droits humains et démocratiques sont bafoués. Cela entraîne évidemment, des conséquences permanentes sur la santé des travailleurs-euses et des populations locales. Notre député fédérale a organisé, le 20 mars dernier une rencontre avec M. Ryan Worms de Développement et Paix, pour nous présenter un portrait de la situation actuelle, concernant le comportement des sociétés minières canadiennes qui, malheureusement, échappent au contrôle légal du gouvernement du Canada. J’ai participé à ce café-conférence et fait signer plus de cent pétitions adressées directement au premier ministre du Canada. Espérons que cela portera des fruits…
Soyons solidaires dans la prière et la non-violence !
_______________
S. Claire Brabant, smr – Région du Canada