Page d'accueil > Qui sommes-nous ? > Notre histoire > Emilie - Quelle est donc cette femme ?
WEB SMR
Emilie - Quelle est donc cette femme ?
 

EmileEmilie naît à Wégimont, en Belgique, le 11 Octobre 1818. Dotée d’une riche personnalité, elle a du charme et de la volonté Son père étant ambassadeur de Belgique auprès du Saint-Siège, Emilie l’accompagne dans ses voyages à travers l’Europe. Très jeune, elle se sent fortement attirée par l’absolu de Dieu et va découvrir la personne et la spiritualité d’Ignace de Loyola.

En elle grandit le désir de la vie religieuse. Elle a dix huit ans quand ses parents, selon la coutume de l’époque, lui parlent de mariage. Après un temps d’hésitation, elle épouse, le 19 Octobre 1837, Victor d’Hooghvorst. C’est un mariage de raison qui va devenir un mariage d’amour et sera comblé avec la naissance de quatre enfants, deux garçons et deux filles.

La vie d’Emilie se partage entre sa famille, le service des pauvres et ses engagements mondains. A Rome, un jour, en plein milieu d’un grand bal, Dieu se révèle à elle comme l’Unique. Jaillit en elle la réponse: « Maître, vous seul dans ma vie ! » « A dater de ce moment, je compris qu’il y aurait entre Lui et moi une union que plus rien ne briserait. »

Le bonheur d’Emilie et de Victor sera de courte durée : Victor contracte une grave maladie et meurt prématurément en 1847.

Emilie se retrouve veuve à vingt-neuf ans, avec quatre enfants de deux à neuf ans qu’elle éduque avec amour. Mais le désir d’appartenir totalement à Jésus prend de plus en plus possession de son cœur. Ses parents meurent dans les quatre ans qui suivent la mort de son mari. Elle prend alors de la distance vis-à-vis de sa famille, décide de mettre ses fils au collège en France, fait des démarches pour venir habiter à Paris et quitte définitivement la Belgique en 1854. Mais avant son départ, une de ses tantes l’invite dans son château de Bauffe. Là, Dieu l’attendait.

SMR

A l'origine
Quelle est donc cette femme ?
Qu’a-t-elle vécu comme expérience de Dieu ?
Comment se passèrent les débuts de cette fondation ?

Le risque de l'expansion
La congrégation continue…